30/08/2019

Le bureau de la mutuelle est composé de gauche à droite : Denise Calveyrac, présidente - Didier Coze, secrétaire - Thérèse Leclerc, secrétaire adjointe - Gérard Lachapelle, trésorier et Véronique Grateau, vice-présidente.
Dans notre commune, des Arnolphiens professionnels et bénévoles qui œuvrent dans l’action sociale locale, ont constaté que des personnes ne se soignent pas pour des raisons d’insuffisance budgétaire personnelle. D’autres encore estiment cotiser trop au regard des prestations dont ils bénéficient.
Remédier à cela en permettant une couverture santé de bon niveau selon des tarifs très abordables, a conduit à créer un dispositif nouveau. 
Ainsi est née l’Association Solidaire Complémentaire Santé de Saint-Arnoult-en-Yvelines (ASCS - SA)
Son objectif repose sur un partenariat privilégié avec une complémentaire de santé affiliée à la Mutualité Française. Après une étude comparative, l’association a retenu la MIASC, la Mutuelle des Industries Aéronautiques Spatiales et Connexes. Pour bénéficier de ses services, il conviendra d’adhérer à l’ASCS - SA.
 
Qui pourra souscrire à cette mutuelle ?
La MIASC est ouverte à tous les Arnolphiens quelle que soit leur situation. Trois niveaux de garantie sont proposés. 
L’association prévoit de débuter son activité au 1er septembre 2019. Elle a tenu son assemblée générale constitutive le 21 juin 2019. 
L’association ASCS-SA sera présente au forum des associations le samedi 7 septembre de 10 h à 17 h. Venez à la rencontre de celle-ci pour obtenir toutes les informations que vous désirez. 
Contact : ascs-sa@laposte.net - 06 19 93 12 16


Le saviez-vous ?
Entre société d’assurance, institution de prévoyance et mutuelle, il y a des différences...
Les dirigeants des mutuelles sont élus démocratiquement par leurs adhérents selon le principe : un adhérent = une voix. Ce n’est pas le cas dans les deux autres structures. 
Le principe des mutuelles repose principalement sur la conviction que l’humain doit primer sur l’économie et sur des valeurs de solidarité et d’entraide fortes entre ses adhérents. 
Ces sociétés de personnes à but non lucratif, à l’inverse des sociétés d’assurance dont l’objectif purement financier est la recherche du profit maximal des actionnaires, les mutuelles se financent uniquement grâce aux cotisations de leurs adhérents.