02/02/2021

Source.jpg
Rue du bon Saint-Arnoult se trouve toujours à proximité de la Rémarde la source du Bon Saint-Arnoul, dont l’eau aurait été dotée de vertus miraculeuses. Certaines d’entre-elles sont relatées dans l’ouvrage « Petits secrets et grands mystères », édité en 2013 par la Société Historique. Qu’apprend on sur le sujet ?

En 1932, Georgette Robertet Courcelles précise dans son « Histoire de Saint-Arnoult », que l’eau de la Rémarde est « claire et coule sur un lit de cailloux » et « que dans les ouvrages anciens concernant la région, il est fait mention depuis longtemps de la source de Saint-Arnoul et que c’est toujours à cette source que les habitants viennent prendre l’eau ».

Est-ce cela qui a amené dans les années 1960-1965, les représentants de la société Perrier, célèbre pour son eau pétillante, a envisager de capter la source du Bon Saint Arnoul pour l’utiliser en tant qu’eau minérale ? Le débit s’étant montré insuffisant, l’affaire ne se révélât pas rentable.

Instituteur de la commune à la fin du XIXe siècle, M. Bizet soulignait dans sa monographie destinée à ses élèves, que « la fontaine de Saint-Arnoul guérissait la peau ». Claude Seignolle dans « Folklore du Hurepoix » indique « que plusieurs habitants de Saint-Arnoult nous ont dit que l’eau de la fontaine du Bon Saint-Arnoul avait le pouvoir de guérir les rhumatismes ».

Dans « Coutumes et Folklores en Yvelines », Victor R. Belot, rappelle qu’« à Saint-Arnoult, en cas de sécheresse on organisait une procession des reliques jusqu’à la fontaine (…) La statue du Saint était dotée de vertus miraculeuses (…) Pour se marier dans l’année, on jetait un morceau de pain ou un mouchoir sur l’eau de la fontaine sacrée. Si l’objet flottait il y avait espoir, s’il coulait, ce sera pour une autre fois... ».

Chenne-Benoist rappelle que dans la fontaine du Bon Saint-Arnoul, « on y plaçait les enfants faibles, d’une constitution languissante que l’on immergeait dans le bassin. Cela leur donnait de la vigueur ». Coutume que l’on retrouve à la fontaine de Saint-Arnoult-sur-Touques dans le Calvados.
​​​​​​​
Et vous aujourd’hui, vous êtes tenté par un bain de pieds à la fontaine ?

Sources : Ouvrages de la Société Historique et Archéologique de Saint-Arnoult-en-Yvelines.

En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.