30/08/2019

L’information n’est pas encore connue de tous, mais depuis peu, le médecin traitant peut prescrire sur ordonnance la pratique d’une activité physique en complément d’un traitement médicamenteux. Trois éducateurs sportifs de l’USSA sont d’ores et déjà formés pour accueillir ce public.
Il est aujourd’hui reconnu que la pratique de l’activité physique est déterminante dans l’état de santé de chacun. Elle contribue à réduire les risques des maladies chroniques : diabète de type 1 et 2, hypertension artérielle, hypercholestérolémie, maladies cardiovasculaires et cancer.
La modernisation du système de santé a introduit en janvier 2016 la possibilité pour le médecin traitant de prescrire une activité physique adaptée à la pathologie, aux capacités physiques et au risque médical du patient atteint d’une affection de longue durée (ALD). Un dispositif entré en vigueur le 1er mars 2017.
Pour répondre à cette nouvelle manière de pratiquer du sport, trois éducateurs sportifs de l’USSA formés et certifiés PRESCRI’FORM permettent dès cette rentrée associative de proposer des séances de gymnastique, de tennis et de musculation adaptées. Après un entretien préalable avec le patient et des tests pour évaluer sa condition physique, un programme d’activités adapté lui sera proposé, composé d’un mixte des trois disciplines, regroupés sous l’intitulé Sport Santé.
 
Retrouvez tous les détails de l’activité Sport Santé à l’occasion du forum des associations le samedi 7 septembre de 10 h à 17 h au complexe sportif.

Contact : USSA 01 30 59 30 94


Liste des pathologies dites affections de longue durée :
- Accident vasculaire cérébral invalidant
- Aplasie médullaire
- Artériopathie chronique et ischémique
- Bilharziose compliquée
- Cardiopathie grave et mal tolérée
- Hépatopathie chronique grave et cirrhose
- Déficit immunitaire grave, VIH
- Diabète de type 1 et 2 non équilibré par le régime
- Affection neuro-musculaire grave, myopathie
- Hémoglobinopathie homozygote
- Hémophilie
- Hypertension artérielle sévère
- Infarctus respiratoire chronique grave
- Maladies métaboliques héréditaires difficiles
- Mucoviscidose
- Maladie de Parkinson
- Néphropathie chronique grave
- Paraplégie
- Périartérite noueuse, lupus, sclérodermie
- Polyarthrite rhumatoïde grave
- Psychose, arriération, trouble de personnalité
- Rectocolite hémorragique et Crohn
- Sclérose en plaque invalidante
- Scoliose structurale évolutive
- Spondylarthrite ankylosante grave
- Suites de transplantation d’organe
- Tuberculose active
- Cancers, lymphomes, leucémies
- Lèpre